Workflow efficace

Un des enjeux les plus importants dans le domaine de la finition est le maintien d'un workflow (flux de travail) fluide, ce pourquoi le logiciel OptiScout se doit d'offrir un workflow efficace. Il doit disposer d'interfaces automatiques compatibles aux progiciels de conception et RIP disponibles sur le marché. Dans OptiScout, le transfert automatique des données s'exécute dans les formats suivants : OXF, OXX, PDF. Ces derniers formats de fichier contiennent les contours de découpe, les repères vidéo et le cas échéant les informations des code-barres.

Une interface est disponible dans les progiciels RIP suivants :

Caldera, PosterPrint, TexPrint, Colorgate, Wasatch, PosterJet, CADlink, MasterRip (IGEPA), ONYX, EFI, Prepare-it

Workflow Print & Cut

Trois étapes à partir du Design jusqu'au job fini

L'application de OptiScout guidera l'utilisateur point par point tout au long de l'enchaînement des différentes étapes de la production, à savoir la pré presse, l'impression et la finition. Peu importe de quel job, imprimante ou RIP il s'agit. OptiScout offre des propriétés uniques permettant de fluidifier et rationaliser le flux de travail, on pense aux macros. OptiScout prend en charge le même workflow de la pré presse jusqu'à la finition. L'opérateur utilisera le RIP de la même manière qu'il le ferait sans machine de finition (traceur de découpe à plat). Les fichiers de découpe seront générés et préparés comme jusqu'alors; créant ainsi un flux de production consistant, familier à tous les utilisateurs et facile à intégrer.

A Print Workflow (RIP)

Étape 1 : Conception et préparation des fichiers de découpe

La création des fichiers de découpe peut se faire soit dans le logiciel de création graphique (Illustrator, CorelDRAW, OptiScout Design) ou soit dans le logiciel RIP. Le modèle est conçu dans un logiciel de dessin ou bien les données sont importées. L'opérateur génère les contours de découpe autour du graphique dans son application logicielle. Le graphique avec les contours de découpe est transféré vers le RIP. Les fichiers d'impression sont alors préparés dans le RIP pour l'imprimante prévue : les marques de repérage et les codes-barres sont positionnés. Un second fichier séparé contenant les contours de découpe, les repères et les codes-barres sont exportés comme fichier au format OXF ou PDF pour OptiScout.

Étape 2 : Réglage et impression

Ensuite, le graphique est imprimé avec marques et codes-barres. Les contours de découpe ne sont pas quant à eux imprimés. Les impressions sont alors prêtes pour la finition. Le fichier OXF contenant les contours de découpe ainsi que les marques de repérage est importé dans OptiScout et l'opérateur prépare le fichier de découpe pour l'envoi sur un traceur. Les outils sont attribués.

B Cut Workflow

Étape 3 : Finition automatisée (Découper- Rainurer- Fraiser- Laser)

On équipe la machine. Pour la découpe, l'opérateur place l'impression sur la table et scanne le code-barres. OptiScout recherche automatiquement le fichier correspondant aux contours de découpe et aux repères. Les marques sont alors détectées et emmagasinées au moyen de la caméra montée sur la tête de l'outil. OptiScout compare la position des repères enregistrés dans le fichier de découpe aux repères figurant sur l'impression. Une fois la position exacte du graphique analysée, la sortie est initialisée. Un module très intelligent de reconnaissance optique garantit une précision parfaite quelle que soit la taille ou la forme du graphique.

Les modèles découpés et terminés sont prêts pour livraison, et ce avec une intervention minimale de l'utilisateur, une précision parfaite et un rebut limité.

Contact